Dans le projet éducatif et pédagogique de notre école, l’accent est mis sur « la préparation de tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ».
C’est dans ce but, et ce depuis plusieurs années déjà, que l’école s’est inscrite dans différentes initiatives.

Petit retour en arrière...

L'aventure européenne à l'Institut Notre-Dame des Hayeffes ne vient pas de la volonté de suivre la dernière nouveauté à la mode mais est le résultat du souhait de deux enseignants d'ouvrir nos élèves sur le monde extérieur et sur la réalité européenne.

En effet, déjà dans les années 1990, deux instituteurs de l'école ont eu l'envie de réaliser un jumelage entre notre établissement et une école étrangère.

C'est dans cette optique que vers 1992, messieurs Charlier et Dupont ont fait le déplacement vers la Normandie afin de trouver une école qui accepterait de réaliser un échange entre élèves. C'est l'école de l'Assomption du Havre, dirigée à l'époque par Mme Vesque, qui acceptera de se lancer dans l'aventure.

Après plusieurs contacts et une longue préparation, des élèves de la 3° à la 6° année partent en Normandie durant les vacances de Pâques 1993. Là, les élèves auront l'occasion de réaliser de magnifiques excursions, de visiter l'école des correspondants et surtout de loger dans les familles françaises afin de profiter pleinement de cet échange culturel.

L'année suivante, ce sont les élèves français qui feront le déplacement vers la Belgique. Malheureusement, la collaboration entre les deux écoles cesse lors du départ à la retraite de la directrice française mais de nouveaux contacts sont pris avec une autre école située à Caen.

Et c'est ainsi qu'en 1995 et 1996 de nouveaux échanges se feront entre les deux écoles. Hélas, après deux ans, l'école française préfère privilégier les échanges linguistiques avec l'Angleterre. La belle aventure européenne devra être mise entre parenthèses.

Après quelques années de patience, en 2005, le portail "eTwinning" ouvre ses portes à toutes les écoles ayant perçu les avantages pédagogiques et personnels des échanges entre écoles de l'Union Européenne.

Un enseignant de l'école aura alors la chance de retrouver une correspondante française avec laquelle il pourra nouer des contacts et se lancer dans plusieurs projets qui seront primés lors du concours eTwinning de la Communauté Française de Belgique. Une école italienne et une autre roumaine rejoindront le duo de départ.

De même, depuis plusieurs années, quelques enseignants ont rejoint le programme Comenius qui a permis la réalisations de différents projets avec des écoles partenaires provenant d'Allemagne, du Pays de Galles, des Pays-Bas et de l'Italie.

Pour les deux ans à venir, l’école participera à un nouveau projet Erasmus + (nouveau nom du programme Comenius) en collaborant avec des écoles de Belgique, d’Allemagne, d'Autriche, du Pays de Galles, et d’Espagne.
Le projet aura pour thème “Santé et bien-être” pour lequel les élèves pourront réaliser ± 6 activités différentes avec pour chaque activité réalisée, le partage vers les autres écoles via les tablettes numériques.

Voici le descriptif du nouveau projet :

Les 20 dernières années ont été marquées par un changement radical de la manière dont la société communique et interagit, et beaucoup de ces changements s'avèrent avoir un impact négatif sur les générations actuelles et futures. Les enfants risquent de faire des choix de vie malsains en raison du manque d’informations et d’interventions des parents ou des enseignants. Les enfants de 5 à 16 ans passent en moyenne six heures et demie par jour devant un écran contre environ trois heures en 1995, selon des études de recherche. Les adolescents passent encore plus de temps, avec une moyenne de huit heures. Les filles de huit ans en passent le moins (trois heures et demie), selon l'étude. Le temps passé à l’écran est constitué du temps passé à regarder la télévision, à jouer aux consoles de jeux, à utilisant un téléphone portable, un ordinateur ou une tablette. À part des problèmes de santé, passer un quart de la journée sur Internet soulève également de nombreuses préoccupations en matière de sécurité cyberintimidation, contenus inappropriés, exploitation sexuelle, fraudes, etc.
Notre profession exige maintenant que nous soutenions la parentalité afin de résoudre ces problèmes. Nous devons donc développer des stratégies de classe professionnelle pour provoquer le changement. Notre projet a l'intention de le faire en introduisant et en affinant une série de six activités qui aident les élèves dans des domaines clés de leur santé et bien-être.
Les élèves participeront à des activités qui favorisent positivement la santé physique, le bien-être mental, une alimentation saine, un esprit d'entreprise, la sécurité en ligne et l’amélioration du comportement en classe.
Chaque pays sera responsable d’une activité en créant des protocoles et des ressources à utiliser par les autres partenaires.
Ces activités ont été adaptées aux forces et à l’expérience des pays participants de chaque pays.
Nous prévoyons que l’impact des activités proposées se traduira par une amélioration des capacités mentales et intellectuelles des élèves.
Les six écoles impliquées ont des expériences variées pour contribuer au projet. Nous sommes également fiers que notre projet implique la participation directe d’environ 1500 élèves dont 15% peuvent être décrits comme des élèves ayant «moins d’opportunités» à un égard ou à un autre.

Activité 1 - Belgique (INDH) - Bien-être mental
Le but de cette activité est de fournir aux étudiants un ensemble d’outils leur permettant de développer leur connaissance d'eux-mêmes en ayant confiance et en se sentant bien sur leur identité. Les élèves pourront personnaliser leurs outils et les utiliser à l’école, mais aussi à l’extérieur, au quotidien. Ces outils leur permettront d’identifier leur état d'esprit ou leurs sentiments et de trouver, le cas échéant, une ou plusieurs solutions concrètes pour améliorer un sentiment négatif ou renforcer un sentiment positif.

Activité 2 - Espagne - Alimentation saine et esprit d'entreprise
Promouvoir l’importance d’une alimentation équilibrée et de bonnes habitudes de vie chez nos élèves.
Comprendre la pyramide nutritionnelle et l'intégrer à nos habitudes alimentaires. Pour savoir ce qu'est l'obésité et sensibiliser sur ses conséquences. Générer des connaissances et des expériences sur le terrain et secteur agroalimentaire régional afin de renforcer l’évaluation de ce qu’est la consommation de produits en termes de durabilité culturelle, économique et sociale.

Activité 3 - Allemagne - Qu'est-ce qui vous rend, vous?
Il y a de moins en moins d'opportunités d'être vraiment créatif en tant qu'individu. Au lieu de cela, les élèves vont consommer plutôt que créer. Quand ils font des projets créatifs en cours, ils sont souvent très occupés et traitent rarement des compétences qu’ils ont réellement besoin de développer. Pour le monde en mutation rapide que les prochaines générations devront affronter, il est très important de développer des compétences qui permettent à nos enfants de faire face à ces défis, encourager la créativité pour promouvoir une imagination sensible, flexible et originale.
Les élèves seront encouragés à explorer eux-mêmes à travers les médias de leur choix avec aussi peu de directives possibles en ce qui concerne le processus et le produit final. Le travail des élèves sera partagé à l'échelle internationale via une exposition en réalité virtuelle.

Activité 4 - Autriche - Salle de classe flexible
Cette activité permet aux enfants de penser à organiser leur classe de manière à favoriser les bons comportements.
Améliorer la qualité des apprentissages au quotidien. Cela favorisera également la concentration et aidera à améliorer les compétences acquises. Les activités porteront sur l’organisation des salles de classe afin de développer la coopération ainsi que des styles de travail autonomes. Les élèves auront l’occasion de concevoir des espaces à l’intérieur de la classe au moyen d’un outil de simulation informatique. Les élèves créeront également des simulations d’espaces en estimant les mesures et en travaillant sur l’échelle.

Activité 5 - Belgique (Neufchâteau) - Coach robot
Les élèves utiliseront la programmation robotique pour guider l'activité physique en fonction de la course et du rythme. Les enfants programmeront un drone robot pour qu'il agisse en tant qu'instructeur d'exercices. Ils peuvent adapter la programmation du robot en fonction de leurs capacités physiques et de leur état actuel. Il permet également d’approcher l’éducation physique de manière motivante avec les étudiants en programmant leur propre "entraîneur" (course à pied, endurance) de manière amusante et innovante. La programmation permettra de rencontrer les différentes phases d’apprentissage, d’échauffement, de course et de repos. Cette gestion va permettre de travailler de manière plus différenciée et de répondre ainsi aux besoins de chaque enfant.

Activité 6 - Pays de Galles - Sécurité en ligne
En utilisant la popularité de programmes télévisés tels que X Factor, les enfants réécrivent les paroles de leur chanson pop préférée pour lui donner un message de sécurité électronique. Cela rend la sécurité électronique amusante et accessible à tous les enfants. Une fois la chanson terminée, les élèves apprennent leurs paroles et créent une routine de danse pour l'accompagner. Ils peuvent également faire une «vidéo pop» I-movie de leur chanson qui sera présentée à un concours de talents où les chansons sont interprétées.

Découvrez ici le site Internet qui permettra de suivre l'évolution du projet…

© 2020 - Rue des Hayeffes, 31 - 1435 Mont-Saint-Guibert - Tél. : 010/65.53.42 - Webmaster